Bulletins Info QVHP

 

Bulletin Info QVHP n°14

BULLETIN Info QVHP N°14

Qvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhp

Bulletin QVHP n°13

Les vœux du président :

« Il est très difficile en cette fin d’année 2014 de tirer un bilan nous permettant d’envisager l’année qui vient avec sérénité.

Certains disent: « Pourvu que 2015 ne soit pas pire ».

Après la mobilisation massive, dont vous avez tous fait preuve lors de l’enquête publique concernant la deuxième décharge qui se situerait aux Parrines à Château-Arnoux-Saint-Auban, le moment d’allégresse provoqué par les conclusions des commissaires enquêteurs et leur verdict sans appel, nous avons osé croire que ce dossier serait enterré et que la raison l’emporterait. 

Hélas nos politiciens et bien d’autres ont oublié que la démocratie était l’administration du peuple par le peuple et qu’ils étaient désignés, non pas pour devenir des « décideurs » mais, pour exécuter les souhaits et besoins du peuple. 

Eh bien non!!! Notre président du Conseil Général, qui dit toujours que les Parrines ne sont pas du ressort du Conseil Général mais du SYDEVOM, a déclaré dans la Provence du 16 septembre: « Il existe des parades à l’avis défavorable formulé par le commissaire enquêteur« . 

Mon premier vœu le plus cher est que 2015 ne voit pas se transformer les Parrines en un « Sivens 2«  et que l’on ne retrouve pas Gérard De Meester et Patrick Martellini écrasés sous les chenilles des engins de chantier. 

La situation climatologique de l’année et les aléas des intervenants pressentis ou des participants aux ateliers proposés par l’association, nous ayant contraints à annuler la plupart des activités, j’espère que pour cette nouvelle année nous pourrons organiser beaucoup plus d’ateliers, sorties, conférences, etc…

Nous sommes toujours très à l’écoute de vos suggestions et souhaits et tâcherons d’y apporter un maximum de satisfactions. N’hésitez pas à nous les faire connaître. 

2014 a, malgré tout, vu, le 14 novembre, le baptême de la CRiiPER (Coopérative de Recherche Indépendant, d’Information et de Promotion des Energies Renouvelables), un beau bébé qui nous a demandé beaucoup de temps et d’efforts. Elle est maintenant sur orbite et mon deuxième vœu est qu’elle grandisse et se développe en harmonie avec tous, pour le bien être de notre planète et afin de lui donner l’énergie d’être durable. 

Pour tous nos amis oléiculteurs et paysans, je souhaite ardemment une belle vague de froid en janvier, afin de nettoyer de nos vergers et nos terres toutes les larves de parasites qui ont pu proliférer cette année, aidées par un climat doux et humide (qui a dit que le changement climatique n’était qu’une vue de l’esprit?)

Que 2014 reste l’année noire du siècle pour la culture de l’olive en Haute Provence et qu’on l’oublie bien vite. 

Bon bout d’an à toutes et à tous en espérant, lors de notre Assemblée Générale qui se tiendra le 13 février 2015, pouvoir vous donner de bonnes nouvelles pour l’avenir de notre beau pays qu’est la Haute Provence. » 

Qvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhpqvhp 

En fin d’été le pays Durance Provence, avec l’enthousiasme de sa Présidente, Sandrine Cosserat, a décidé de présenter un projet de territoire cohérent aux fins d’obtentions de financement par le programme LEADER (acronyme pour « liaison entre actions de développement de l’économie rurale ») avec des  champs d’intervention, en particulier agricoles, sylvicoles ou environnementaux.  

QVHP était représenté en nombre lors de toutes les réunions préparatoires afin de définir les urgences et nécessités du territoire. Il est rapidement apparu que l’ensemble de la population du carrefour Durance-Bléone était très préoccupée par le problème des déchets (Le projet inutile, dangereux et obsolète de la décharge des Parrines y étant pour beaucoup). Le thème principal du projet a donc été : « Territoire propre, zéro déchet, zéro gaspillage ».  

Notre président qui s’était rendu au salon Biogaz de Paris, avait déjà pu avancer sérieusement avec l’aide de Philippe et Etienne Boucrot, Michel Déo, Gérard Planche et toute l’équipe du collège scientifique et technique de la future CRiiPER, sur un projet de méthaniseur adapté à une petite structure comme le SMIRTOM et pouvant être approvisionné au jour le jour, évitant ainsi du stockage de déchets en attente, générant odeurs et désagréments. 

Un tel méthaniseur pourrait produire, si chaque citoyen fait un tout petit effort de tri, 240 000 Kilowatt heure d’électricité par an et le coût de mise en décharge pour le SMIRTOM passerait de 130€ la tonne à environ 50€ la tonne, soit une économie d’environ 80€ par tonne de déchets. Economie laissée à la discrétion des communes qui en feront très certainement un excellent usage pour améliorer la qualité de vie des habitants. 

Les financements  LEADER sont gérés par un comité de programmation composé d’une minorité d’élus et donc d’une majoritaire de membres de la société civile. Quatre personnes de QVHP participent à ce comité à divers titres : Solange Bertrand, Christine Mercier, Gérard-Laurent Bonnafoux et Gérard Planche. 

         Espérons que ces beaux projets puissent voir le jour et faire des émules dans les autres Communautés de Communes du département. Parlez-en à vos élus, nous pensons qu’ils seront très contents d’apprendre que d’autres solutions existent.

QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Bulletin QVHP n°12

C’est la rentrée et chacun a retrouvé ses activités professionnelles et associatives. Nous sommes restés actifs pendant l’été, c’est pourquoi nous venons vous informer des dernières nouvelles concernant votre association.

Nous avons le plaisir de vous adresser ci-joint l’article paru dans la Provence le 11 septembre 2014 ainsi que l’arrêté préfectorale n° 2014231-0010.

Cet arrêté porte prorogation de 6 mois, à compter du 19 août 2014, du délai d’instruction, par la préfecture de la demande d’autorisation d’exploiter une ISDND sur le site des Parrines.

Nous vous donnons donc rendez-vous au 18 février 2015 pour connaître la décision de la Préfecture. Nous en reparlerons très certainement avant cette date.

Sur le site de QVHP : www.qualitedevie04.fr vous trouverez une vidéo tournée par une adhérente lors de l’entrevue avec Madame Le Préfet le 14 juillet 2014 à Digne les Bains, en cliquant sur ce lien : http://qualitedevie04.fr/QVHPsite/les-parrines/
puis cliquer sur «14 juillet préfète et bonnets verts» pour ouvrir la vidéo dans un nouvel onglet.

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Nous vous joignons également un article de la Provence Alpes du 16 septembre 2014.

Cet article fait ressortir l’obstination du Conseil Général qui pourtant nous dit, quand ça l’arrange, que l’ISDND des Parrines ne le concerne pas : « c’est du ressort du SYDEVOM » ! (Langue de bois !)

Gilbert Sauvan parle de « parades à l’avis des commissaires enquêteurs » mais où va-t-on ? Pourquoi faire des enquêtes puisqu’elles vont être détournées ? Tout cela avec l’argent du contribuable, évidemment ! Pourtant  Gilbert Sauvan annonce « un budget difficile » ! Les parades seraient-elles gratuites pour ne pas ponctionner le budget difficile???

Quand on réalise tout ce qu’il y a à faire au niveau tri dans ce département et que « nos décideurs » préfèrent encore dépenser les deniers des contribuables en études pour enfouir absolument les déchets du 04!  Cette deuxième décharge du département serait hors la loi Grenelle II : le département  (13% de tri) est déjà à une capacité d’enfouissement de 110% alors que le Grenelle II impose un maximum de 60% et avec ce deuxième centre nous passerions à 195%. Le constat est là, nous n’en avons pas besoin actuellement et, dans les années à venir si le travail au niveau du tri est étudié convenablement, par les décideurs, le taux de 13% pourrait rejoindre et/ou dépasser la moyenne nationale et diminuerait encore le besoin d’enfouir.

Nous remarquons également que Monsieur Sauvan est favorable à l’épandage de produits phytosanitaires (pesticides) à moins de 200 mètres des habitations alors que le Conseil Général fait de la publicité aux bords des routes pour l’emploi zéro pesticide. De qui se moque-t-il ? Le Président n’est pas en phase avec sa politique. Il pratique volontiers le double langage mais sait-il ce que veut dire « La qualité de la vie »?

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Tous ensemble nous pouvons œuvrer afin que le département des Alpes de Haute-Provence reconsidère le traitement des déchets, les façons de les  aborder et les traiter. Ils pourront ainsi devenir une manne financière non négligeable qui permettra de réduire la fiscalité et l’enfouissement (donc diminution de la pollution de la terre, de l’air et de l’eau sans oublier l’aspect esthétique).

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Comme nous vous en avions parlé lors de l’assemblée générale 2013, QVHP a initié la création d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif nommée CRiiPER (Coopérative de Recherche Indépendante d’Information et de Promotion des Energies Renouvelables).

Après de nombreuses réflexions et commissions diverses, CRiiPER est en mesure de démarrer ses activités qui porteront, dans un premier temps :

– sur le photovoltaïque de grande qualité à prix doux, et accessible au plus grand nombre

– sur la méthanisation à partir des fractions fermentescibles des ordures ménagères (FFOM) ce qui aura pour but de les limiter et de permettre à un tri efficace de s’installer.

CRiiPER envisage de se dévoiler au public lors d’une réunion de présentation dans la première quinzaine de novembre 2014, vous y serez tous invités. Nous vous communiquerons la date dès qu’elle sera fixée.

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

QVHP s’est inscrite au programme européen LEADER 2014-2020 afin de participer à l’élaboration de la candidature du Pays Durance-Provence et ainsi aider ce territoire à repenser sa politique vis-à-vis des déchets.

CRiiPER s’est aussi inscrite à ce programme pour apporter ses compétences au sujet du traitement des déchets fermentescibles ainsi qu’au niveau de toutes les énergies renouvelables.

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, n’oubliez pas d’envoyer votre adhésion 2014 qui, pour vous, ne représente que la modique somme de 12€ mais qui devant les collectivités, représente une voix de plus et augmente le poids de nos interventions. Merci d’avance de nous permettre d’influer sur les personnes qui se prennent pour des décideurs en notre nom.

 QVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHPQVHP

Promenez votre souris sur les titres en vert et cliquez, les pages s’ouvriront dans un nouvel onglet.

Bulletin Info QVHP n°1

BULLETIN N° 1 page 1  BULLETIN N° 1 page 2  BULLETIN N° 1 page 3

Bulletin Info QVHP n°2

BULLETIN N° 2 page 1 BULLETIN N° 2  page 2 BULLETIN N° 2 page 3 BULLETIN N° 2 page 4

Bulletin Info QVHP n°3

BULLETIN N° 3 page 1  BULLETIN N° 3  page 2  BULLETIN N° 3  page 3  BULLETIN N° 3  page 4

Bulletin Info QVHP n° 4

BULLETIN N° 4  page 1 BULLETIN N° 4  page 2 BULLETIN N° 4  page 3 BULLETIN N° 4  page 4

Bulletin Info QVHP n°5

BULLETIN N° 5 page1 BULLETIN N° 5 page 2 BULLETIN N° 5 page 3 BULLETIN N° 5 page 4

BULLETIN N° 5B page 1 BULLETIN N° 5B page 2 BULLETIN N° 5B page 3 BULLETIN N° 5B page 4 BULLETIN N°5B page 5 BULLETIN N°5B page 6

BULLETIN N° 5C page 1 BULLETIN N° 5C page 2 BULLETIN N° 5C page 3 BULLETIN N° 5C page 4

Bulletin info QVHP  n° 6

BULLETIN N° 6 page1 BULLETIN N° 6 page 2

Bulletin info QVHP n° 7

BULLETIN N° 7 page1 BULLETIN N° 7 page2 BULLETIN N° 7 page3

Bulletin Info QVHP n°8

BULLETIN N° 8 page 1  BULLETIN N° 8 page 2  BULLETIN N° 8 page 3  BULLETIN N° 8 page 4  BULLETIN N° 8 page 5

COURRIER AUX MAIRES DU 04

PREAMBULE CRIIPER

Bulletin info QVHP n° 9

 BULLETIN N° 9

Bulletin info QVHP n° 10

BULLETIN N° 10

Bulletin info QVHP n° 11

<

p style= »text-align: center; »>BULLETIN N° 11

Q.V.H.P.

Qualité de la Vie en Haute Provence (association loi 1901)
Adresse siège : 4 Avenue Dr Casimir Caire
04300 FORCALQUIER
Email : qvhp@qualitedevie04.fr
Tél : 06.83.32.61.18

Notre Webmaster